L'orthodontie linguale

Les adultes soucieux d'améliorer leur sourire en toute discrétion peuvent bénéficier d'un traitement invisible, grâce à appareil multi-attaches collé sur la face interne des dents.

sourire incognito.jpg 

En orthodontie linguale, les attaches orthodontiques (communément appelées "bagues") sont positionnées sur la face interne des dents, c’est-à-dire du côté de la langue. Il s’agit d’une technique de traitement qui utilise les mêmes principes que les techniques classiques où les attaches sont positionnées sur la face externe des dents (vestibulaires).

Le positionnement des attaches est très délicat, ce qui fait l'objet une recherche clinique active et fructueuse. 

En conjuguant les avancées technologiques et l’informatique, le positionnement et la conception des attaches sont totalement individualisés, avec une précision bien supérieure au positionnement manuel direct des attaches vestibulaires.

Existe-t-il des contre-indications à l’orthodontie linguale ? 

Oui et non : les contre-indications sont celles liées à l’orthodontie en général. Celles propres au positionnement lingual sont limitées : certaines morphologies des couronnes dentaires le rendent délicat.

Le positionnement lingual modifie l’élocution, notamment en tout début de traitement. Les progrès faits sur la forme et le dessin des attaches rendent ces traitements très supportables pour des patients en grande majorité adultes. 

Si les patients porteurs de bagues visibles ont, bien souvent, le désir d'écourter leur traitement le plus possible, parfois aux dépens de la finition, les patients traités avec des bagues non visibles ont un niveau d’exigence plus affirmé et préfèrent garder les attaches quelques mois de plus afin d’assurer le meilleur résultat. En fin de traitement, l’appareil lingual est bien intégré et beaucoup moins gênant qu’en début de traitement.

Existe-t-il une différence d’honoraires entre la technique linguale et la technique externe ? 

Oui, la différence d’honoraires est importante et due à deux faits précis :

  • un appareil lingual est fabriqué sur mesure et à base de métaux précieux, il revient donc entre 3 et 4 fois plus cher qu’un appareil externe ;
  • le temps de rendez vous est au moins 2 fois plus long pour un traitement lingual.

Ces deux points justifient à eux seuls des honoraires différents. À cela, nous pouvons ajouter qu’une formation complémentaire est nécessaire pour l'orthodontiste.

(source:  sfodf.org)

Article rédigé par le praticien le 01/09/2017

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr