Les différents types d’appareillages orthodontiques

La plupart des traitements orthodontiques utilisent un, ou plusieurs, types d’appareillages afin d’influer sur la position des dents et la croissance harmonieuse des mâchoires.

1) Le système multi-attaches Damon

Des attaches appelées « brackets », dans lesquelles un fil semi-rigide est inséré, sont collées sur chaque dent.

Une technologie de pointe

La mécanique de forces légères du système Damon offre des conditions favorables pour déplacer les dents, aussi bien chez les enfants que chez les adultes.

Celle-ci entraîne un nouvel équilibre de la face, pour un sourire large, esthétique et naturel.

L’utilisation de forces légères optimise le temps du traitement et diminue les douleurs dues aux déplacements dentaires.

 

 A lire : Les traitements de 12 à 16 ans


Traitement multi attaches

2) Les accessoires de l'appareil multi-attaches

- Les élastiques intermaxillaires ou les ressorts intermaxillaires (forsus) qui permettent une traction intermaxillaire.

A lire : Les élastiques en orthodontie

- Les minivis qui sont des accessoires d’ancrage orthodontique

3) Les activateurs de croissance

Ces appareils amovibles servent à corriger un décalage entre la machoire du haut et celle du bas, en modifiant leur croissance.


Bielles de Herbst

4) Les appareils d’expansion

Fixes ou amovibles, ils entraînent une expansion transversale (en largeur) ou antéropostérieure.

5) Les gouttières

Il existe aussi des gouttières amovibles transparentes amovibles, pour corriger des défauts mineurs d'alignement des dents. 

6) Les appareils fonctionnels

Ces appareils amovibles servent à corriger par exemple des défauts de position de la langue et des lèvres, ou à supprimer la succion du pouce.

(appareil anti-pouce, enveloppe linguale nocturne...).

7) Les appareils de contention

Ces appareils sont utilisés en prolongement du traitement orthodontique afin d’en consolider le résultat. C’est une période essentielle à respecter pour le maintien du bénéfice acquis.
- Les appareils de contention fixes : il s’agit de fils (ou attelles) collés à l’arrière des dents sur les incisives et les canines.
- Les appareils de contention amovibles, de type gouttière, plaque palatine, plaque de Hawley.


Contention de Hawley



A connaître : Les conditions de réussite d’un traitement

Article rédigé par le praticien le 17/05/2017

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr